Err

  •  
  •  

MARINS ET MARCHEURS PARTAGEONS NOS USAGES

QUELQUES TERMES

Sur un voilier

  • Cockpit : espace extérieur d’où l’on tient la barre, mais où l’on prend également généralement ses repas, où l’on fait sa sieste… C’est l’endroit où l’on passe le plus clair de son temps sur un bateau (tant que les conditions météorologiques le permettent).
  • Carré : pièce intérieure du bateau correspondant au living.
  • Cabine : chambre.
  • Equipets : étagères
  • Bannettes: couchettes
  • Mouillage : endroit permettant de « mouiller », c’est-à-dire de jeter l’ancre.
  • Coursive : équivalent à un couloir
  • Pare-battages: bouées utilisées pour protéger le bateau, que l’on dispose lorsque l’on s’amarre au port – c’est souvent la principale tâche qu’auront les équipiers inexpérimentés : mettre et enlever les pare-battages.
  • Bâbord et tribord: babord = gauche . Tribord = droite.  Petit moyen pour s'en souvenir. Les bateaux militaires étaient équipés de batteries de canons. Quand on écrit batterie on a d'abord ba  (babord) et en fin terie (tribord)

LES BAGAGES

A bord la place est réduite mais chaque chose a sa place. Il est donc demandé de n’ amener aucun bagage rigide non pliable de type valise. Ne sont acceptés que des bagages souples de type sacs qui peuvent se plier dans les coffres

LA SECURITE

Le respect des règles de sécurité est essentiel. Avant de prendre la mer pour un transfert éventuel vers un point de départ de randonnée le skipper vous affectera un gilet de sauvetage et vous expliquera comment le mettre. Par ailleurs les chaussures sont un élément de sécurité : en mer il faut des chaussures fermées et si possible avec des semelles claires (type tennis) pour ne pas marquer le pont avec l’humidité. Les tongues en navigation ne seront pas acceptées car elles ne permettent pas de se déplacer en sécurité sur le pont.

En cas de météo incertaine seul le skipper est habilité pour décider de prendre la mer ou pas pour rejoindre un port étape. Dans ce cas l’hébergement reste acquis aux marcheurs, il leur appartient de réorganiser leur trek en prévoyant des randos en boucle avec retour sur le même port.

Dès qu’un marcheur est à bord, il devient équipier et est sous l’autorité du skipper.

LA PROMISCUITÉ

 À bord d’un navire la promiscuité est inévitable d’autant plus que nous sélectionnons des voiliers essentiellement dans la taille de 10 à 12 m pour pouvoir accéder à tous les ports étapes. De ce fait les cabines sont en dominante composée de couchettes doubles. Ce qui  ne devrait pas poser de problème pour les randonneurs habitués aux dortoirs des refuges.

Afin d’éviter de vivre ces quelques jours dans une mauvaise ambiance il appartient à chacun de faire en sorte de rendre cette promiscuité supportable pour tout le monde.

Il n’est pas agréable de vivre plusieurs jours en compagnie de râleurs chroniques ni de personnes qui mettent du désordre partout.

Quelques règles simples peuvent rendre la vie à bord agréable pour tous.

- Ne pas gaspiller inutilement l’eau potable.

- La réserve d’eau chaude est  limitée. Dans la majorité des cas les douches seront prises aux sanitaires du port. Si on la prend à bord, il faut le faire rapidement et en utilisant le minimum d’eau chaude pour que tout le monde puisse en profiter

- Éviter de laisser  traîner ses affaires partout.

- L’intimité sera réduite. Il ne sera pas toujours facile, sauf si chacun dispose de sa cabine particulière, de demander à tout le monde de sortir ou de se retourner chaque fois que l’on change de vêtements. Pour cela il faut aller aux toilettes du bord

- L’insonorisation à bord est limitée. Il convient donc d’éviter d’empêcher de dormir ceux qui ont sommeil.

  Il est de bon goût pour les couples de faire preuve d’un minimum de discrétion. .

- Fumer dans le carré ou les cabines est très dangereux et interdit

- La musique peut être quelque chose de très agréable, mais son exagération peut énerver certains.

La vie à bord après et avant la marche devra être un  moment de détente et de bonne humeur pour tout le monde.

Cette liste n’est pas exhaustive, c’est à chacun de faire preuve de savoir-vivre et de respect envers les autres.

POUR LA NUIT

Prévoyez des duvets légers, il peut faire chaud sur un bateau. Des housses d’oreillers vous seront fournies.

LES POULAINES

 La saillie à l'avant des anciens navires à voiles portant la figure de proue s’appelle « La Poulaine ». Sur bâbord et tribord de la poulaine se trouvaient les lieux d’aisance de l’équipage, l’écoulement se faisant directement dans la mer.

Par extension, depuis, les WC Marins sont souvent appelés « Les poulaines ».

Sauf sur les navires de haut bord, les WC Marins ne fonctionnent pas du tout comme ceux qu’on trouve à terre.

 Une séance « poulaine » pour en maîtriser l’usage sera organisée par le skipper pour chaque marcheur lors de l’embarquement.

Chaque fois que possible, on utilisera les WC du port.

Attention, danger !

Situées sous la ligne de flottaison, les poulaines réclament une grande prudence dans leur utilisation.  Il peut arriver que cet équipement fasse siphon, l'évacuation se transformant en entrée d'eau. On a vite fait de transformer le carré du navire en piscine.

Pour l'éviter, mieux vaut refermer les vannes après chaque utilisation (donc les ouvrir avant….).

 Si vous avez un doute sur le bon fonctionnement des poulaines, prévenez le Chef de Bord.

N’utilisez jamais de produits agressifs pour le corps et les joints de pompe.

Si les poulaines sont bouchées, cessez immédiatement de pomper, vous risqueriez de comprimer encore plus les déchets et de casser une pièce de la pompe.

Pour la sécurité, fermez impérativement les vannes après utilisation.

C'est une véritable corvée de démonter une pompe de poulaine pour la déboucher, c’est pourquoi il est impératif de s’en servir correctement.

LES USAGES

Au port :

On partage le lieu avec les autres bateaux, il est d’usage de respecter la quiétude des uns et des autres.

Dans certains ports sans marina et pontons il est fréquent de se trouver à couple d'autres bateaux. Pour aller à terre il est nécessaire de passer sur le bateau voisin. Plusieurs règles s'appliquent :

  • Passer toujours sur l’avant du bateau pour respecter l’intimité des occupants
  • nettoyer toujours ses chaussures ou mieux, se déchausser surtout quand on arrive avec les chaussures de marche.

En règle générale, même au cours d’une simple promenade sur le quai, toujours aider aux manœuvres des aussières les navires qui entrent ou sortent.

La plage

Rien de plus agréable après une randonnée que de profiter de la plage. Mais surtout faire en sorte de ne pas ramener du sable à bord !! Ne pas oublier votre équipement de plage.

En mer, au port ou n’importe où :

 Comme nos sentiers de randonnée, la mer n’est pas une poubelle, s’il est admis de passer par-dessus bord ce qui est recyclé par la mer ou par les poissons (os, restes de nourriture, …), il faut absolument éviter d’y jeter toutes sortes de cochonneries telles que les emballages en plastique ainsi que tout ce qui pollue.

En conclusion, les usages des Marins et des Marcheurs tiennent en trois mots : Respect, Courtoisie et Entraide.